3 424 635 visites 10 visiteurs

La parole au responsable de l'école de football...

7 janvier 2015 - 12:15

Bonjour à tous,

Pour cette année 2015,
Je voudrais développer le thème du plaisir de jouer qui doit absolument revenir au premier rang dans notre sport. 
Le football a pris une dimension qui nous a tous dépassés: enfants, parents, éducateurs...
Les enfants:
Ils ne viennent plus au foot pour s'amuser avec leurs copains et trouver le plaisir d'être ensemble, de jouer ensemble, le plaisir d'apprendre à bien jouer... Leur motivation est bien souvent extrinsèque. C'est à dire qu'ils ne jouent pas pour leur propre personne, mais pour leurs parents ou leur coach.  Car ne nous y trompons pas, beaucoup à leur adolescence seront lassés et se détourneront du foot classique pour se faire des" five ou des cities" pour délaisser une compétition qu'ils ont commencé bien trop tôt !
Très peu sont ceux qui ont vraiment envie de devenir des stars du ballon rond.
Nous devons alors tous nous poser les bonnes questions et remettre le plaisir de l'enfant à la base de notre football. 
Les parents:
Les chiffres montrent clairement que vous avez à peu près les mêmes chances que votre enfant devienne pro un jour, que de gagner au loto. 
Ne gaspillez donc pas toute votre énergie à faire en sorte qu'il terrasse tout et tout le monde. Dans ce cas, je vous conseillerai d'inscrire votre enfant dans un centre pro (3% seulement entrant dans un centre devient pro). Le club de Torcy se veut être un club formateur. C'est à dire que peu importe le niveau de l'enfant ,il puisse progresser le plus possible. 
Il ne vous échappera pas que nous sommes aussi un club d'élite et je n'oserai pas la langue de bois en disant que nous ne recherchons pas la performance...la performance oui mais il ne s'agit pas d'une priorité et elle ne concerne que 10% de toute l'école de foot. 
Le problème est que nous avons l'impression que 90% des parents nous  demandent à voir du football performance: ce n'est clairement pas la priorité de l'école de football de Torcy. 
Prenons exemple sur les supporters anglais qui scandent leur équipe peu importe le résultat, peu importe l'équipe dans laquelle votre enfant joue, le plus important étant qu'il pratique son sport favori sans pression aucune. 
Vous favoriserez ainsi une bonne atmosphère et ambiance au sein du club. 
Les éducateurs: 
Seuls les U10A et U11A représentent l'élite et sont ainsi susceptibles de devoir me rendre des comptes sur le plan sportif. 
Hors la seule chose, qui leur est demandée, est que le football pratiqué le jour du match soit un spectacle avec une priorité axé sur le très beau jeu. 
Qui dit élitisme dit sélection et donc il est très important de dicter les règles du jeu aux enfants et parents, mais surtout de les appliquer. 
Toutes les autres équipes de u6 à u11 ont pour seul souci la progression de l'enfant et son épanouissement avec  un seul objectif le plaisir sans compétition. Pour cela nous avons enlevé l'équipe u9 du circuit régional où elle rencontrait "l'élite " régionale. 
Rappelons nous qu'il ne s'agit que d'enfants et que 10 000 heures de bonne pratique sont nécessaires pour qu'un enfant devienne "expert". 
Alors continuez de passer vos diplômes , instruisez vous un maximum et surtout ne vous trompez pas de public. Nous sommes des éducateurs, et non des faiseurs de stars, la gloire ne doit pas revenir ni à nous, ni au club, mais à l'enfant une fois qu'on lui aura donné les qualités nécessaires pour être un bon joueur de niveau régional.
Nous n'avons pas de potion magique, les enfants ne deviennent pas forts ni par  nos exercices, ni à cause de la pression mise par les parents... Leur capacité à vouloir progresser pour eux mêmes, les amènera à vouloir pratiquer ce sport sur et en dehors des terrains d'entraînement. Des éducateurs diplômés et réfléchis les accompagneront au mieux sportivement. Les encouragements incessants des parents aideront l'enfant à se sentir aimé autrement que pour sa performance
Bonne année 2015



Tito FOKY
Responsable École de foot - Éducateur U16 TORCY US

Commentaires